Labélisation Flex’hybrid: Enseignement à Distance et hybridation

La reconnaissance de l’enseignement à distance à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse s’entend uniquement pour des enseignements labélisés Flex’Hybrid. La candidature à la labélisation Flex’Hybrid doit être faite lors des APPI semestriels. Les projets retenus par le comité de valorisation pédagogique sont dans un premier temps accompagnés par la mission APUI pour la conception et la mise en place du dispositif en ligne. A l’issue de cette phase, le comité statue sur la labélisation de l’enseignement. Seuls les projets ayant obtenus la labélisation Flex’Hybrid sont valorisés et ouverts en EAD (complet ou hybride).

Éléments constituants de la labélisation Flex’Hybrid

L’obtention de la labélisation Flex’Hybrid pour un dispositif dépend de la prise en compte plus ou moins avancée des éléments constituants suivants

  • Savoirs

L’EAD ne peut pas se résumer à du transmissif brut, que cela soit sous forme d’un livre ou d’une vidéo de captation de cours.

Un cours (en amphi) est certes pour partie la transmission de savoirs mais elle est complétée par un accompagnement des apprenants pour l’acquisition de ces connaissances. La mise à distance de cette phase transmissive doit donc être accompagnée d’une interaction avec les apprenants, qui leur permet d’évaluer leur compréhension et leur propose une remédiation si nécessaire.

  • Savoir-faire

La mise en place des savoir-faire passe par la réalisation d’exercices ou de problèmes, entendus ici comme une combinaison d’exercices.

En EAD, cela ne peut pas se résumer à des énoncés avec corrections types mais doit comprendre un accompagnement individuel. Chaque étudiant doit avoir un retour individualisé sur son travail, avec si nécessaire des pointeurs sur les parties de cours à retravailler. Les difficultés les plus fréquentes doivent faire l’objet d’une remédiation collective.

  • Evaluations

Comme pour tout enseignement, mais de façon plus critique en EAD, l’étudiant doit avoir accès à plusieurs occasions d’évaluer sa progression. Ces évaluations doivent être formatives, avec feedback individualisés. Le dispositif doit mixer évaluations par l’enseignant et activités d’auto-évaluation. L’évaluation par les pairs est une approche qui favorise l’analyse réflexive de l’étudiant, elle trouve tout à fait sa place en EAD.

  • Compétences

Dans une approche par compétences, que cela soit en présentiel ou en EAD, chaque enseignement doit émarger au référentiel de compétences de la formation, précisant ainsi en quoi il contribue à l’acquisition de telle ou telle compétence. Un outil d’auto-positionnement déclaratif sur ce référentiel permet d’aider les étudiants à objectiver les compétences acquises.

Les occasions de développement des compétences sont constituées d’études de cas réels, de simulations, ou de mises en situation accompagnées et débriefées par l’enseignant ou par les pairs dans le cas d’une approche collaborative.

  • Interactions régulières et personnalisées

En EAD, la relation pédagogique qui s’établit tout naturellement en présentiel, doit être construite et impulsée lors d’interactions enseignant/apprenant.

De plus, la dynamique de groupe qui se crée spontanément en présentiel, doit être stimulée grâce à des activités instaurant des interactions régulières entre pairs.

Toutes ces interactions sont primordiales pour entretenir la motivation et favoriser la réussite des apprenants.

Elles peuvent être de 3 types différents :

  • aide technique

  • accompagnement motivationnel

  • relation pédagogique

Les deux premiers types d’interactions si elles sont fréquentes et surtout réactives, vont permettre de limiter fortement le taux de décrochage.

Les relations pédagogiques, comme des feedback personnalisés, des aides personnelles et contextuelles, des relances individuelles et ciblées permettent quant à elle de maximiser le taux de réussite.

  • Appropriation du dispositif

Un dispositif d’EAD, encore plus qu’un enseignement présentiel, doit proposer aux étudiants un contrat pédagogique qui inclut :

  • un syllabus :

    • les informations administratives du cours

    • les objectifs du cours

    • les modalités précises d’évaluation

    • les attendus planifiés

    • la méthodologie de travail attendue

    • les règles de fonctionnement du cours

    • une bibliographie et des ressources complémentaires

  • un accompagnement à l’appropriation du dispositif en ligne

  • une évaluation du dispositif par les étudiants.

Critères de labélisation Flex’Hybrid

Un dispositif hybride reprend les éléments constituants précédents dans un continuum mixant les modalités de formation présentielle et distancielle dans des proportions variables.

Dans un dispositif hybride, les phases présentielles permettent de s’assurer et d’y remédier si besoin, que tous les apprenants ont atteint les objectifs des phases distancielles. Ce n’est pas du tout le cas dans un dispositif complètement à distance qui nécessite un accompagnement individualisé plus important. Ce dernier peut être renforcé par l’organisation d’interactions entre pairs au travers d’activités pédagogiques collaboratives.

Le tableau suivant décrit les différents scénarios d’enseignements du présentiel au distanciel.

éléments constituants

Enseignement présentiel

Flex’Hybrid

1. présentiel

2. Labélisation TICE

3. EAD / Hybride

4. EAD / collaboratif

savoirs

diaporama de cours polycopié complet polycopié avec exemples d’application 3 + capsules de remédiation

savoir-faire

Sujets de TD Sujets de TD avec correction TD avec feedback personnalisés Organisation d’un travail collaboratif

évaluations

évaluations notées évaluations avec corrections évaluations avec feedback personnalisés, parcours individualisés 3 + occasions d’auto-évaluations

compétences

référentiel de compétences auquel participe cet enseignement, soulignant les compétences auxquelles il contribue proposer un outil d’auto-positionnement basé sur du déclaratif études de cas avec corrections mises en situation accompagnées et debrieffés par l’enseignant ou par les pairs dans le cas d’une approche collaborative

formation et évaluation dispositif

Syllabus

1 + mise en place d’un retour étudiant

2 + accompagnement méthodologique des étudiants

3

interactions

forum des nouvelles

forum bidirectionnels

forums bidirectionnels avec activités les utilisant

activités en ligne engageant le travail collaboratif

Tableau 1 : Caractérisation des scénarios d’enseignement