COVID19 – news semaine 14

Le scénario de la rentrée se précise, les dernières informations du ministère (circulaire du 11 juin 2020) nous prévoient de contraintes distancielles certainement assez réduites mais une grosse probabilité d’apparition de cluster et une forte suspicion de retour de l’épidémie. Même si les chiffres de distanciation annoncés dans la lettre de cadrage d’Avignon Université seront sûrement à revoir à la baisse, il n’est toujours pas question d’un premier semestre 2020 “normal”.

Afin de préparer cette rentrée le plus sereinement possible, et surtout de pouvoir organiser au mieux la pré-rentrée sous contraintes sanitaires, la rentrée officielle des étudiants a été repoussée au 28 septembre (avec adaptation possible selon les formations). Cette année particulièrement, la pré-rentrée des étudiants en général et des primo-arrivants en particulier sera un facteur clef de leur réussite du semestre. Si un étudiant reçu lors de cette pré-rentrée doit enchaîner avec des enseignements pour partie, plus ou moins importante, réalisés en ligne, il est capital que l’on s’assure avant son départ du campus qu’il sache :

  • utiliser nos outils numériques (et puisse le faire),
  • où trouver l’information pour sa formation,
  • comment et où vont se dérouler chacun de ces cours,
  • à qui s’adresser et comment pour les diverses questions qu’il pourrait avoir.

Pour cela, cette année, cette pré-rentrée spécifique doit être l’affaire de toute l’équipe pédagogique. La coordination et, à défaut d’uniformisation des outils, le partage des usages, devrait être de mise, afin que l’information aux étudiants puisse être claire et précise dès la pré-rentrée.

Dans les compétences transversales qu’acquièrent les étudiants lors de leurs études universitaires il en est une qui est un point fort de l’Université : l’autonomie dans l’apprentissage, le fameux “apprendre à apprendre”. En temps normal, il faut compter quelques mois voire plusieurs années pour qu’elle soit acquise puis maîtrisée par nos étudiants. Vu les conditions d’enseignement qui se préparent, il semble important de les former plus spécifiquement à cette compétence pour qu’ils s’en saisissent  au plus tôt. Une première étape vers cette autonomie est la capacité d’organisation du travail qui à déjà été abordée dans “Deux points clés pour la rentrée 2020”.

Le basculement brutal de notre système d’enseignement à distance pendant la crise nous avait amenés à mettre en place, le semestre dernier, une dérogation à la labellisation Flex’hybrid, afin que chacun puisse assurer son service à distance.

Étant donnée l’incertitude actuelle, cette dérogation sera reconduite au premier semestre, quelles que soient les conditions effectives de rentrée. Une seule contrainte pour tous les enseignants : faire remonter au responsable de formation, pour validation du service fait,  le dispositif mis en place pour remplacer les heures présentielles.

Ainsi les collègues qui préparent des parties ou la totalité de leur enseignement à distance, pourront, selon leur choix, garder à distance les séquences prévues comme telles, même si nous avons la chance de faire une rentrée classique. Nous les encourageons par ailleurs à postuler à la labellisation Flex’hybrid s’ils veulent poursuivre cette pratique les semestres suivants.

Attention cependant, un enseignement à distance ne peut être uniquement la distribution de documents ; Il doit obligatoirement y avoir un accompagnement pédagogique, qui peut être synchrone en classe virtuelle, webconférence, chat, ou asynchrone dans un forum, chat, messagerie… Sans cet accompagnement, il ne s’agit pas d’enseignement en ligne mais seulement de documents accompagnant un cours présentiel. Si un document, fût-il multimédia, sans accompagnement pédagogique, remplace une heure de cours, cela remet en cause globalement le rôle même de l’enseignant et alimente les délires, parfois paranoïaques, d’individus qui s’imaginent qu’un enseignant peut être remplacé par une vidéo ou une machine. C’est inacceptable.

Pour vous aider à préparer cette rentrée, la mission APUI vous propose de participer à l’une de vos réunions d’équipe pédagogique ou de département – ou à plusieurs si besoin-, pour répondre avec vous à toutes les questions d’organisation pédagogique. Pour cela n’hésitez pas à nous solliciter.

De plus nous allons mettre en place des séances de formations, en présence et à distance, sur les pratiques, les outils, et les activités pédagogiques que vous voudriez mettre en place. Le programme sera rapidement disponible sur le blog APUI. De même, n’hésitez pas à nous solliciter si vous avez une demande particulière que nous n’avons pas au catalogue. L’objectif de ces formations est de viser l’efficacité dans la préparation des enseignements à distance. Une petite formation peut parfois faire gagner beaucoup de temps.

Enfin, la mission APUI va proposer aux enseignants qui le désirent un kit matériel pour l’enseignement à distance. 

Il comportera :

  • une webcam,
  • un éclairage,
  • un micro,
  • un casque
  • et une tablette graphique.

Ce kit, à adapter si besoin, permettra d’assurer un son de qualité et une image claire à vos vidéos de classe virtuelle ou de capsule pédagogique. La tablette graphique, ouvre la possibilité de l’annotation manuscrite et du croquis à main levée, remplaçant en partie le tableau en salle de cours. Si vous êtes intéressés par cet équipement, merci de nous en informer au plus tôt afin que l’on puisse anticiper les achats.

Après les scénarios hybrides que nous vous avons proposés la semaine dernière, nous vous proposerons cette semaine des exemples de ressources et d’activités qui les enrichissent. Rendez-vous, encore une fois sur le blog APUI.

Excellente semaine à vous tous.