Paramétrage du logiciel anti-plagiat “COMPILATIO”

Présentation de Compilatio

Avignon Université met à la disposition de ses enseignants un logiciel d’aide à la détection du plagiat : Compilatio. Cette solution logicielle permet d’analyser les travaux d’étudiants, de comparer leurs contenus avec les ressources existantes et d’établir des rapports détaillés.

Compilatio utilise pour ses analyses :

  • l’ensemble des sources disponibles sur Internet,
  • les documents enregistrés dans sa base de données appelée “bibliothèque de références” (documents déposés par l’ensemble des utilisateurs de Compilatio),
  • les documents dans les bases documentaires auxquelles l’établissement est abonné.

Compilatio permet de traiter les similitudes dans tout type de documents (devoir, compte-rendu, mémoire, thèse…). Il supporte la quasi-totalité des formats de fichiers utilisés en bureautique et sur Internet (traitement de texte, tableur, pdf, html, php…).

Compilatio effectue des analyses de similitudes dans plus de 40 langues (dont toutes les langues latines). Le chinois, le japonais, l’arabe et l’alphabet cyrillique ne sont pas encore supportés.

Accès à Compilatio

Cet outil est intégré à la plateforme E-UAPV d’Avignon Université. Il est possible d’activer Compilatio dans les activités suivantes :

  • devoir
  • forum
  • atelier

Compilatio est également disponible via une interface externe pour les cas qui ne nécessitent pas forcément l’utilisation de la plateforme E-UAPV, comme les dépôts de thèse par exemple ou encore pour alimenter la bibliothèque de référence directement.
Il s’agit de l’option Magister, accessible aux enseignants de l’université.
https://www.compilatio.net/ –> bouton connexion en haut à droite –> Dans la partie “Reservé aux comptes Magister”, lien “Accéder” pour se connecter à son établissement –> Choisir Avignon Université dans la liste déroulante.

Dans tous les cas de figure, si vous choisissez d’utiliser Compilatio, il est vivement conseillé de tenir informés les étudiants que leurs travaux seront analysés par le logiciel avec une formulation de type : « Le plagiat consiste à s’attribuer le travail d’autrui et constitue une fraude. Pensez à citer systématiquement et dans tous vos travaux la source des écrits ou des données que vous empruntez à un autre auteur (mentions du nom de l’auteur, du titre de l’œuvre, etc) présentées entre guillemets. Vos travaux seront analysés par un logiciel de détection des similitudes capable de déjouer de nombreuses stratégies de contournement. »

Les étudiants n’ont pas accès à ce logiciel.

Paramétrage sur la plateforme E-UAPV

Compilatio est une option, vous n’êtes pas obligé de l’utiliser, mais l’outil est disponible par défaut sur la plateforme.

Le lancement immédiat des analyses est déconseillé. En effet, tous les étudiants ne rendant pas leur travail au même moment, la comparaison des copies est biaisée et inégale. Les premiers documents analysés ne prendraient pas en comparaison les derniers.
Il est préférable de programmer le lancement de manière automatique après la date de fin de remise du devoir par exemple.

Paramétrer le lancement de Compilatio

Le déclenchement manuel des analyses est également possible, mais l’examen des copies par Compilatio est un peu long, vous ne pourrez donc corriger qu’ultérieurement.

Le lancement de l’analyse après la fermeture du test permet également de ne pas intégrer les brouillons remis par les étudiants à la base de documents de référence. Ce qui déclencherait des similitudes importantes avec leur devoir final.

Il est vivement conseillé de ne pas modifier les autres réglages.

Interprétation des rapports d’analyse

Pour interpréter le rapport d’analyse (dans « Consulter tous les travaux remis » du devoir sur E-UAPV), cliquez sur l’icône des jumelles à droite de l’écran.

Compilatio pour lire le rapport
Exemple des sources Compilatio

Le rapport s’ouvre sur un document en deux parties : à gauche, le document analysé et à droite, les sources comparées.

Exemple de rapport Compilatio

L’analyse comparative se fait de façon linéaire, tout au long du document. 

En bas de l’écran sont répertoriés (par un indicateur de type A1, A2…) les différentes zones comparées et suspectées. Vous pouvez naviguer sur ces zones directement en cliquant sur ces raccourcis.

Différences entre “similitude” et “plagiat” 

Compilatio recherche les similitudes entre le texte de l’étudiant et les textes disponibles en ligne puis il affiche un pourcentage de similitude.

Affichage de Compilatio dans Devoir Moodle

Il ne s’agit pas d’un pourcentage de plagiat. C’est à l’enseignant, après consultation du pourcentage de similitude et étude du rapport d’analyse de déterminer s’il s’agit d’un cas de plagiat.

Similitudes qui ne sont pas du plagiat : citations entre guillemets avec mention de la référence, références bibliographiques, extraits de phrase du langage courant…Plagiats non détectés : traductions (sans citation de la source), copié-collé de sources bibliographiques en accès protégé (éditeurs scientifiques), le recopiage à partir de livres hors ligne…

Nuances de similitudes

  • Similitudes à l’identique : les similitudes « à l’identique » sont les parties du texte rigoureusement identiques avec la source détectée, au mot près.
  • Similitudes supposées : les « similitudes supposées » sont des passages détectés comme similaires, bien que les textes puissent présenter quelques différences (ex : utilisation de synonymes, changements de temps, etc.
  • Similitudes accidentelles : les similitudes « accidentelles » sont détectées sur des extraits de texte très communs. Le rapprochement de votre document avec la source est généralement fortuit.

Clarification d’une analyse : exemple, le cas du travail de groupe

Lorsqu’un travail de groupe est remis par chacun des étudiants qui le compose, le rapport de similitude sera fatalement faussé. Pour écarter une source bien identifiée, il s’agira de cliquer sur “ignorer” à côté de la source concernée :

Ignorer un document dans Compilatio

Communication des résultats aux étudiants

La diffusion, auprès des étudiants, des informations relatives au pourcentage de similitude ainsi qu’aux rapports d’analyse, doit être accompagnée avec précaution. En effet, le pourcentage doit être interprété en fonction du rapport d’analyse, toutes les similitudes ne sont pas plagiat.

Par ailleurs en cas de plagiat avéré, cela peut être pris en compte par l’enseignant lors de sa correction, mais également peut être l’objet d’un signalement au responsable de formation pour citation en conseil de discipline. (Voir détails en annexes)

Définition du plagiat

www.larousse.fr : Plagiat : (n.m.)

  • Acte de quelqu’un qui, dans le domaine artistique ou littéraire, donne pour sien ce qu’il a pris à l’œuvre d’un autre.
  • Ce qui est emprunté, copié, démarqué.

http://www.cnrtl.fr/definition/plagiat

  • Action de plagier (une oeuvre; et p.méton. son auteur). Synon. pillage, piraterie (fam.).
  • P. méton. Oeuvre faite d’emprunts ; reproduction non avouée d’une oeuvre originale ou d’une partie de cette dernière. Synon. calque, copie, compilation (littér.).

Wikipédia

« Le plagiat est une faute morale, civile, commerciale et/ou pénale consistant à copier un auteur ou créateur sans le dire, ou à fortement s’inspirer d’un modèle que l’on omet délibérément ou par négligence de désigner. Il est souvent assimilé à un vol immatériel.

Le « plagiaire » est celui qui s’approprie indument ou frauduleusement tout ou partie d’une œuvre littéraire, technique ou artistique (et certains étendent ceci – par extension – à un style, des idées, ou des faits).

Il convient de distinguer le plagiat, qui consiste à prétendre qu’on est l’auteur original de ce qui n’est qu’une copie, et la contrefaçon, qui consiste à prétendre que ce qui n’est qu’une copie est en réalité l’œuvre de l’auteur original. »

Définition sur le site de Compilatio

Assistance en direct avec Compilatio

Le service Compilatio propose un service de ticket pour vous accompagner et répondre à toutes vos questions. Pour cela, RDV dans “Besoin d’assistance ?” en haut à droite de l’écran sur le site de Compilatio. Vous avez accès à une FAQ ainsi qu’à un formulaire de contact si besoin.

Annexes

Comme mentionné dans la charte des évaluations de l’UAPV, le plagiat est considéré comme une fraude (articles L122-4 et L122-5 du Code de la propriété intellectuelle), qui peut être rapportée auprès de la section disciplinaire du conseil d’administration de l’UAPV.   

D’après l’article 41 du Décret n°92-657 du 13 juillet 1992 relatif à la procédure disciplinaire dans les établissements publics d’enseignement supérieur placés sous la tutelle du ministre chargé de l’enseignement supérieur, les sanctions disciplinaires applicables dans ce cas sont :

1° Le blâme ;   

2° L’interdiction de subir tout examen conduisant à l’obtention du baccalauréat ou d’un titre ou diplôme délivré par un établissement public dispensant des formations post-baccalauréat pour une durée maximum de cinq ans. Cette sanction peut être prononcée avec sursis si l’interdiction n’excède pas deux ans ;

3° L’interdiction de prendre toute inscription dans un établissement public dispensant des formations post- baccalauréat pour une durée maximum de cinq ans ;

4° L’interdiction définitive de passer tout examen conduisant à un titre ou diplôme délivré par un établissement public dispensant des formations post-baccalauréat et de prendre toute inscription dans un établissement public dispensant des formations post-baccalauréat.

Toute sanction prévue au présent article et prononcée dans le cas d’une fraude ou d’une tentative de fraude commise à l’occasion d’une inscription entraîne, pour l’intéressé, la nullité de l’inscription.

Toute sanction prévue au présent article et prononcée dans le cas d’une fraude ou d’une tentative de fraude commise à l’occasion d’un examen entraîne, pour l’intéressé, la nullité de l’épreuve correspondante. L’intéressé est réputé avoir été présent à l’épreuve sans l’avoir subie. La juridiction disciplinaire décide s’il y a lieu de prononcer, en outre, à l’égard de l’intéressé, la nullité du groupe d’épreuves ou de la session d’examen.