Des ressources pédagogiques pour des cours à distance, mais pas que…

L’enseignement à distance nécessite certes des ressources particulières, mais la bonne nouvelle c’est que ces ressources peuvent également enrichir l’enseignement présentiel ! Le travail nécessaire pour créer ces ressources est donc un bon investissement pédagogique pour bonifier un cours, quelle que soit au final la façon dont il sera donné.

Des ressources pédagogiques pour quoi faire ?

En plus de donner du contenu, dans une optique de transmission des connaissances, les ressources pédagogiques proposées aux étudiants peuvent servir toutes les composantes d’un enseignement  :

  • Introduire le thème, le chapitre : susciter les interrogations nécessaires au nouveau sujet, aider à la mobilisation des connaissances antérieures, des pré-requis, éveiller la curiosité, l’intérêt des étudiants pour le sujet, “teaser”, mettre en appétit ;
  • Compléter, illustrer : donner des exemples d’application, des illustrations dans différents contextes, donner des éléments de comparaison ;
  • Mettre en perspective : situer les connaissances dans un ensemble, montrer en quoi elles servent ou vont servir à des apprentissages futurs ou connexes ;
  • Accompagner vers les connaissances : il s’agit d’aider les étudiants à faire les connexions avec les connaissances préalablement acquises dans le cours, la formation ou leurs parcours ;
  • Résumer une notion, le chapitre : aider les étudiants à se focaliser sur les points clés de ces nouvelles notions, pour faciliter l’ancrage des savoirs et leur transformation en connaissances.

Des ressources pérennes

Les ressources complémentaires au cours présentiel sont très appréciées des étudiants. Comme cela est ressorti dans le sondage fait auprès des étudiants sur le vécu de la continuité pédagogique, les capsules vidéos, les diaporamas commentés et autres types de ressources mis à leur disposition ont été plébiscités comme facilitant leurs apprentissages.

Fournir des ressources textes, vidéos, audios, visuelles etc, complémentaires au cours en face à face, est en effet reconnu comme offrant des supports pour un apprentissage approfondi. Les étudiants peuvent ainsi avoir accès à différentes modalités de présentation des notions du cours, voire à plus de contenus.

L’utilité première de ressources complémentaires au présentiel est ainsi de fournir une accessibilité permanente aux contenus du cours et d’offrir un éclairage complémentaire.

Ces ressources peuvent également aider au renforcement des apprentissages, par exemple :

  • renforcer la compréhension des concepts difficiles du cours,
  • (re)mobiliser les connaissances préalables nécessaires,
  • renforcer l’autonomie des étudiants dans leurs apprentissages,
  • augmenter l’intérêt et la motivation pour la matière.

Dans des conditions “normales” de reprise des cours à la rentrée 2020, les ressources pédagogiques qui vont être élaborées ou collectées en vue d’une partie distancielle de l’enseignement ne seront pas perdues ni inutiles :

  • En cas d’enseignements hybrides : elles deviennent le coeur du cours et l’enseignant peut se consacrer à l’accompagnement de ces ressources, à distance ou en présence ;
  • En cas d’enseignement présentiel : les ressources sont proposées aux étudiants en complément au cours en face à face et l’enrichissent.

L’orchestration des ressources

La mise à disposition de ressources si élaborées soient-elles n’est pas le cours ; Donner à lire, ou visionner, une ressource n’est pas suffisant pour réellement soutenir l’apprentissage. Ces ressources s’intègrent dans un scénario pédagogique. Elles doivent être structurées selon leur intention pédagogique et accompagnées de consignes d’exploitation.

On gagnera en efficacité en combinant des ressources de différentes natures et faisant appel à différentes facultés cognitives (visuel, lecture…) et/ou en donnant différents éclairages sur une notion. Dans ce cas-là, la redondance des ressources offre le choix aux étudiants, ce qui renforce leur rôle actif dans leurs apprentissages.

L’appropriation des connaissances issues des ressources nécessite une mise en activité planifiée et orchestrée par l’enseignant.

Pour aller plus loin :

Quelles ressources pédagogiques asynchrones ?