EAD Tip 1 : Favoriser l’engagement des étudiants

Spécificité de l’EAD

L’enseignement à distance amène une nouvelle manière d’enseigner, les étudiants découvrent pour la plupart une nouvelle manière d’apprendre. Il est important accompagner ces changements pour qu’ils soient bien compris et que la résistance au changement ne vienne pas pénaliser les apprentissages.  A distance, les facteurs de démotivation et de désengagement sont multiples et beaucoup plus prégnants qu’en présentiel. 

Il appartient alors aux enseignants de veiller à mettre en place les conditions les plus favorables à l’engagement et au maintien des étudiants dans leurs apprentissages, d’autant que celui-ci aura une tendance naturelle à s’éroder au fil des semaines.

Les facteurs sur lesquels les enseignants peuvent agir :

  • Faciliter l’appropriation technique et fonctionnelle du cours,
  • Animer ou stimuler la communauté d’apprentissage,
  • Valoriser le travail et la participation  des étudiants,
  • Impliquer les étudiants dans l’organisation du cours

Faciliter l’appropriation technique par les étudiants

Plus encore qu’en présentiel, il y a besoin d’accompagner les étudiants dans l’appropriation du contexte de cours, si possible dans le cadre de pratiques coordonnées et homogènes au sein d’une formation.

Concernant les aspects techniques, il est bienvenu de :

  • Fournir des explications sur les outils utilisés pour le cours à distance, renvoyer vers des tutoriels surtout s’il y a utilisation de nouveaux outils. Les tutoriels fournis par la mission APUI sont regroupés dans un espace de cours spécifique aux étudiants.
  • S’assurer que tous les étudiants ont bien accès aux outils. Le cas échéant, essayer de trouver une alternative, soit pour toute la classe, soit pour les quelques étudiants empêchés : enregistrement et mise à disposition au téléchargement des séances synchrones, remise des devoirs par l’intermédiaire d’un tiers ayant une meilleure connexion…
  • Proposer un brise-glace technique  : Une première activité ou test de l’outil, de manière synchrone ou asynchrone, qui permette de faire les réglages nécessaires, sans pression et instaure un climat de bienveillance.

Il est enfin indispensable d’informer les étudiants clairement, précisément et régulièrement sur le fonctionnement du cours : quelle(s) partie(s) du cours vont être traitées pendant cette période, selon quel rythme, quelle(s) modalités etc.

Animer ou stimuler la communauté d’apprentissage

En présentiel, les étudiants ne sont pas seuls à suivre un cours, la classe forme souvent de manière informelle, mais néanmoins réelle, une communauté d’apprentissage. Cette communauté, selon qu’elle soit ou non organisée, animée, initiée par l’équipe pédagogique, peut apporter un soutien très important à chacun de ses apprenants.
Elle permet entre autre :

  • l’apprentissage par les pairs, 
  • le positionnement par rapport à la classe,
  • le rappel et l’explicitation des consignes,
  • la lutte contre l’isolement social.

La communauté d’apprentissage à distance existe grâce à l’utilisation des systèmes de discussion instantanée (chat), forums ou autres réseaux (Facebook, Whatsapp, Discord,…) avec sa classe, grâce à des échanges formels mais aussi informels, car garder le contact par d’autres moyens permet de renforcer le lien avec le cours. L’enseignant doit promouvoir ces espaces d’échanges informels mais il ne devrait pas être présent sur tous. Il est primordial que les étudiants disposent d’un espace de “liberté” de parole hors du contrôle de l’équipe pédagogique.

Il s’agit aussi pour l’enseignant de s’assurer que ses étudiants communiquent entre eux, et qu’aucun camarade n’est exclu des groupes de discussions sur les différents réseaux sociaux par exemple s’il existe des groupes informels de la classe.

Valoriser le travail et la participation

Parce qu’à distance il n’y a pas de communication informelle et non verbale, tout doit être dit et explicité. Ainsi pour ne pas laisser de place à l’inquiétude de certains étudiants sur la réception ou non d’un travail, il est important de s’assurer que les étudiants ont bien l’information que leurs rendus sont réceptionnés. Ceci ne s’applique pas si les travaux sont récupérés par un système tel que les dépôts de devoirs ou forums de la plateforme e-uapv, car dans ce cas l’étudiant peut voir lui-même grâce au système que son devoir est bien déposé. Par contre, si l’enseignant demande des retours par mail, il va devoir confirmer par retour de mail que chaque devoir est bien réceptionné. 

Mais de manière plus globale, les étudiants manquent de retours informels sur l’appréciation par l’enseignant de leur travail et de leur investissement. Il est donc souhaitable de faire savoir aux étudiants lorsque leurs travaux sont vus et appréciés, de valoriser les participations intéressantes, dans les forums ou les espaces de discussion virtuelle. Même la participation passive au cours, dans les moments synchrones mérite d’être soulignée par l’enseignant. 

Impliquer les étudiants

La mise à distance d’un cours peut être l’occasion d’introduire une dose de co-construction de certains aspects du cours avec les étudiants.

Sur l’évaluation, si les étudiants doivent a minima être informés des critères d’évaluation, l’enseignant peut choisir de co-construire avec son groupe la grille et les critères d’évaluation. Cela permet une bien meilleure appropriation des critères d’évaluation, et donc des attendus du cours par les étudiants et génère généralement plus de réussite étudiante.

Les étudiants, pour peu qu’on leur en laisse l’opportunité, peuvent également être force de proposition sur des activités pédagogiques, des modalités de travail, des outils de communication

L’importance de contextualiser le cours

Comme en présentiel, il est important de contextualiser son enseignement et ses contenus : par rapport à l’actualité, par rapport à des besoins personnels et/ou professionnels des étudiants, par rapport aux autres enseignements du cursus.
Sur ce dernier point, faire le lien avec un autre cours du cursus a un double effet : d’une part cela renforce le sentiment d’utilité de la matière et donc la perception de sa valeur, d’autre part cela augmente également l’impression de cohérence de la formation et donc de sa valeur.